Image
TOUS LES PRIMEURS

Acheter en Primeurs est judicieux pour acheter du vin au meilleur prix et se procurer des vins rares difficiles à trouver après la mise en bouteille. Les vins proposés à la vente font l'objet d'allocations négociées en direct avec les domaines et Châteaux.

J'investis

FOCUS SUR LES PRIMEURS



Rappelons brièvement le fonctionnement de la commercialisation "en primeur". Il s'agit de vendre les vins en cours d'élevage avant leur livraison. Ainsi, cela permet au château d'encaisser la trésorerie et au client d'acheter "en théorie" des vins à des prix moins élevés. Est ce toujours vrai ? C'est ce que nous allons étudier ensemble.

QUEL EST LE PRINCIPE DE LA JUSTE VALEUR ?



Il est nécessaire de bien apprécier le prix de sortie des primeurs en fonction des cotations données par les meilleurs spécialistes. Pourquoi payer un prix plus élevé sur une sortie de vin alors qu'un millésime précédent aussi bien voir mieux coté se négociera à un prix moins élevé ? C'est le principe de la juste valeur.

On peut constater qu'un vin qui aura des notes exceptionnelles sortira à des prix exponentiellement plus élevés, alors que les millésimes ayant des notes plus faibles n'auront pas forcément un gros impact sur le prix. La renommée du château atténue l'impact de la note.

La vente en "primeur" présente plus de risque pour l'acheteur mais un potentiel intéressant. Les études montrent aussi que l'âge influence aussi plus les prix sur certains vins et notamment les seconds.

QUELLES SONT LES LIMITES DE LA JUSTE VALEUR ?



Il existe la "prime de millésime". Ainsi les millésimes exceptionnels comme 2009 et 2010 se négocient au dessus de la courbe moyenne note- millésime. Les vins les plus vieux sont susceptibles de se négocier à un meilleur prix que les vins les plus jeunes ayant pourtant la même note. Plus un vin vieillit plus il prend de valeur. Le graphique ci-dessous montre bien l'intérêt de chacun des millésimes.

Viti Wine

QUELLE IMPORTANCE ACCORDER AUX NOTES DES CRITIQUES ?



Robert Parker a fait la pluie et le beau temps jusqu'en 2013-2014, date de sa retraite. Il est fort à parier qu'il sera beaucoup plus difficile pour un seul critique de devenir valeur de référence. En conséquence, une moyenne des cotations des référents devrait être la norme dans les années à venir.